Philosophie

5 raisons pour le retour de l’argentique

Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

Aujourd’hui, il est évident que l’argentique revient. Bien sûr, ça ne sera plus jamais comme avant mais la tendance s’inverse. Après des années de récession, les films reviennent!

Kodak a ressorti son Tmax 3200 et son Ektachrome, Fuji a ressorti son Acros 100, Ilford a même sorti un nouveau film Ortho 80, plusieurs redéveloppements sont en cours (Film Ferrania, Polaroid “Peel Apart”) et des nouvelles marques apparaissent comme Yodica et Dubblefilm.

1 – Les appareils photos

En argentique, on a accès à de magnifiques appareils photos pour seulement une petite fraction de leur prix d’origine mais pour une fraction “ridicule” d’un équivalent digital.

Des boitiers en 35mm peuvent se trouver pour moins de 25€ alors que l’équivalent digital (plein format) reste encore bien plus cher. La différence est encore plus flagrante pour le moyen format.

2 – L’impact sur notre démarche photographique

En argentique, chaque clic compte. Du coup, on est naturellement plus attentif et ça se voit dans le résultat. Il y a d’ailleurs une petite blague qui tourne sur les réseaux:

Nombre de clichés à garder suivant la source
Nombres de clichés à garder suivant la source.

Et c’est tout à fait vérifiable, le nombre de photos que vous voudrez garder sera même supérieur à 6 par film si vous continuez à lire ce blog 🙂 Quand je travaille avec du moyen format, je garde souvent 8 ou 9 clichés sur les 10 de mon Pentax 6×7.

3 – Restez connecté avec le sujet

Un des avantages certains de l’argentique, c’est l’absence d’écran à l’arrière de l’appareil. On ne peut donc pas vérifier directement la photo que l’on vient de prendre, cela ressemble à un inconvénient mais cela nous oblige à rester connecté à la réalité et à l’action qui se passe devant nous! Ainsi, nous risquons moins de manquer une action ou un beau moment.

4 – Le résultat final

Aujourd’hui, un bon paquet de photographes essaient d’émuler le rendu du film en digital. Vous pouvez trouver tout un tas de “plugin” et de “preset” pour Lightroom ou CaptureOne mais ca ne reste qu’une imitation (de plus ou moins bonne qualité, certes)

Certaines pellicules ont un grain et des couleurs si spécifiques que cela vaut vraiment le coup de faire l’effort pour avoir ce résultat en direct et sans chichi. Certains photographes l’ont d’ailleurs bien compris et sont déjà repassés au film après avoir tenté de recréer le look en digital.

5 – La chimie

Une fois que les photos sont dans la boite, il faut les en sortir. Pour ça, 2 possibilités, soit vous donnez vos pellicules au labo soit vous les développez vous-même… Franchement, à chaque fois que j’ai le temps, je préfère le faire moi-même pour le noir et blanc car j’ai toujours bien aimé jouer au p’tit chimiste! Mais pour la couleur, je préfère envoyer au labo quand j’ai le budget 😉 pour des questions de facilité.

Le top, c’est de pouvoir avoir accès à une chambre noire et de faire vos tirages vous-même. Tiens, d’ailleurs en parlant de chambre noire et de retour à l’argentique. Un labo un peu spécial vient juste d’ouvrir ses portes à Paris – Emulsion-lab. Eux aussi ont misé sur le retour de l’argentique et j’ai hâte de leur rendre visite!

Merci

Et voila, c’était un petit résumé de certaines bonnes raisons de revenir à l’argentique mais il y en a bien plus! L’argentique, c’est aussi une petite communauté qui partage une passion et ça c’est beau!

J’espère que vous aussi vous serez tenté par ce moyen de faire des photos qui n’est pas si dépassé!

Merci pour votre lecture et à bientôt pour plus d’infos sur ce médium fascinant qu’est l’argentique.

N’hésitez pas à aller faire un petit tour sur mon site et sur mon Instagram pour voir plus de photos en argentique.


Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Commentaires

  • Severine

    Merci pour cet article. C’est génial de voir que l’argentique fait son retour. Pour ma part je ne suis pas photographe au sens propre du terme, mais je suis revenue à l’argentique pour les photos souvenirs.
    J’ai des tonnes de photos de voyage des 10 dernières années sur mon ordi et quelques sauvegardes, mais rien de concret. J’en ai pris conscience en regardant les vieux albums photos de mes grands-parents. J’ai réalisé que si je continuais avec le numérique seulement, je n’aurais peut-être pas de tels albums à feuilleter pour mes vieux jours 😉
    Donc j’y reviens aussi. Pas pour le grain, pas pour la chimie, mais pour les souvenirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Participez au tirage au sort pour gagner une pellicule