Défi #3
Défi

Défi #3: 10 portraits d’inconnus

Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

En commençant le blog, je m’étais lancé plusieurs défis dont celui de faire 10 portraits d’inconnus. Vous pouvez retrouver la liste des défis ici.

Quand j’ai commencé la photo je suivais plusieurs photographes mais le travail de Danny Santos a pris une place à part dans ma “construction”, sa série “Strangers” m’a toujours incroyablement fasciné!

Sauf qu’aller vers des inconnus pour leur demander de prendre leur photo à toujours été totalement en dehors de ma zone de comfort… (mais vraiment!)

L’étincelle

Se lancer un défi c’est bien, encore faut-il prendre son courage à deux main et y aller! J’ai eu besoin d’un petit truc en plus qui ferait que je ne pourrais pas me défiler… C’est là que Vincent m’a aidé! Vincent, c’est le père du “Street candy” (que je vous conseille vivement d’essayer) mais aussi l’auteur de “On film Only“.

Pour son blog “On Film Only”, Vincent et Kodak offraient en Novembre 2019 des pellicules à ceux qui proposaient des projets intéressants. J’ai donc tenté ma chance avec mes portraits d’inconnus et j’ai été retenu! Vincent m’a donc envoyé un rouleau de Kodak TriX 400 et voilà… Je ne pouvais plus me défiler!

Le lancement

En janvier 2020, j’ai pris mon courage à 3 mains, j’ai chargé cette pellicule de TriX 400 dans mon Pentax 6×7 et je suis parti pour le marché de Nyons, c’était un jeudi (le marché de Nyons est toujours le jeudi 😉 )

En arrivant sur place, j’étais quand même un peu stressé et puis j’ai vu cette dame avec son grand manteau noir et son chapeau… et là, je savais qu’il fallait que je lui demande, si je ne commençais pas maintenant, je ne commencerais jamais!

Je suis donc allé vers elle, je lui ai expliqué en deux mots mon projet et je lui ai demandé si je pouvais la prendre en photo. Elle m’a répondu tout simplement : “Bah oui, si ca peut vous faire plaisir!” Et donc voilà, la première photo était dans la boite:

Portrait Inconnue #1 - La dame au chapeau noir
Pentax 6x7 - Kodak TriX 400
Inconnue #1 – La dame au chapeau noir

Mon 1er marché

Surboosté par cette première rencontre, j’arpente le marché à la recherche de mes inconnus. Bon, on est quand même en plein hiver et il n’y a pas foule. Je demande donc aussi aux marchands qui sont là comme ce marchand super sympa de chapeaux et de bonnets:

Portrait Inconnu #2 - Le marchand de chapeau
Pentax 6x7 - Kodak TriX 400
Inconnu #2 – Le marchand de chapeaux

Ou alors ce marchand de disques vinyles qui fut très content que je lui demande l’autorisation au lieu de prendre la photo et de partir en courant !

Portrait Inconnu #3
Pentax 6x7 - Kodak TriX 400
Inconnu #3 – Le marchand de disques vinyles

Ensuite, j’ai croisé le chemin de ce monsieur qui m’a donné plein de conseils pour obtenir plus de “oui”, genre donner ma carte et rassurer la personne photographiée en lui promettant de lui envoyer les résultats 😉

Portrait Inconnu #4
Pentax 6x7 - Kodak TriX 400
Inconnu #4 – L’homme aux p’tits conseils

En remontant sur le marché, j’ai croisé la marchande d’oeufs avec son chapeau bien chaud et un de ses clients avec des lunettes incroyables!

Portrait Inconnu #5
Pentax 6x7 - Kodak TriX 400
Inconnue #5 – La marchande d’oeufs
Portrait inconnu #6
Pentax 6x7 - Kodak TriX 400
Inconnu #6 – L’homme aux lunettes incroyables

Pour finir, j’ai croisé ce gentleman:

Portrait inconnu #7
Pentax 6x7 - Kodak TriX 400
Inconnu #7 – Le Gentleman

Il m’a laissé finir tout mon speech d’introduction pour finalement me dire: “Sorry, I don’t speak French” . Ahah, qu’à cela ne tienne, je l’ai refait en anglais et il m’a donné ce beau sourire!

C’est la fin de mon 1er marché, à ça vous ajoutez deux photos ratées (le marchand de vinyle qui a bougé et une photo blanche car le sélecteur de vitesse était entre deux) plus une photo du pont de Nyons que vous pouvez voir dans l’article que j’ai écris pour “On Film Only” et la pellicule était finie.

Au passage, j’en profite pour dire que pour cette pellicule, le développement et les scans ont été fait offert par Carmencita lab et ils ont vraiment fait un super boulot!

Mon 2ème marché

J’avais donc rempli mon contrat pour Vincent mais je n’avais que 7 inconnus… Il m’en fallait 3 de plus!

En “rusant” un peu, je me disais que légitimement je pourrais inclure un portrait d’inconnu un peu antérieur (et qui était en fait ma vraie inconnue #1!)

Inconnue du Cambodge
Pentax 6x7 - Fuji Acros 100
L’inconnue du Cambodge

Il me fallait donc retourner au marché de Nyons pour y prendre 2 autres inconnus.

Par un beau jeudi de début Mars (2020), je reprends donc mon Pentax 6×7 chargé d’une Kodak TriX 400 et j’y retourne. J’avais aussi pris les tirages de mon 1er marché pour les distribuer à ceux que je recroiserais!

Je fais donc ma petite distribution! La dame aux oeufs était vraiment très contente par contre je n’ai pas recroisé la dame au chapeau noir ce jour là 🙁

Enfin, je croise mon inconnu #8 qui était vraiment content de la démarche et aussi très fier de sa fille qui apparemment fait des portraits à la chambre grand format!

Portrait Inconnu #8
Pentax 6x7 - Kodak TriX 400
Inconnu #8

Et mon inconnue #9 (#10 en rusant)… et là c’est le drame quand la photo s’affiche sur mon écran après le scan:

Pentax 6x7 - Kodak TriX 400
Celle qui aurait du être l’inconnue #10

Son clignement fût tellement synchro avec le rideau que je n’ai même pas eu le moindre signe que c’était arrivé! Normalement, je le vois, je le sais car ça arrive une fraction de seconde avant ou après m’indiquant que je dois reprendre une photo! Mais après plus de 250 pellicules avec cet appareil je n’avais jamais vu une synchro si parfaite!!

Je suis donc rentré chez moi, fier d’avoir mes 10 inconnus et très content d’avoir distribué quelques tirages mais “Alea Jacta est” ce n’était pas la fin du projet…

Mon 3ème marché

Quelques jour après le 2ème marché, le confinement nous est tombé dessus, puis ce fut l’été, puis j’ai déménagé…

Ce n’est qu’en Décembre 2020 que j’ai pu retourner sur le marché de Nyons avec mon Pentax 6×7 et un dernier rouleau de TriX pour finir ce projet.

J’avais aussi décidé de retirer l’inconnue du Cambodge car le portrait n’était pas au même format, ce n’était pas la même pellicule et il n’avait en fait pas sa place dans cette série de toutes façons.

Il me fallait donc encore 2 inconnus!

C’était déjà très difficile pour moi d’aller vers les gens quand tout allait bien mais c’était devenu en fait impossible depuis que les gens se cachaient derrière des masques et finalement se méfiaient de tout contact inutile… Après une bonne heure de marche et quelques tentatives ratées, je commençais à me résigner quand soudain j’ai entendu: “Ah mais moi je veux bien être dans le journal!”

C’était une marchande de tissu qui m’avait pris pour un journaliste! Faut dire que le Pentax 6×7 n’est pas l’appareil le plus discret! J’ai donc rétabli la vérité: “Je ne suis pas journaliste mais c’est pour un projet de portrait d’inconnus”. D’accord m’a-t-elle dit! Voici donc mon inconnue #9 😉

Portrait Inconnue #9
Pentax 6x7 - Kodak TriX 400
Inconnue #9 – La marchande de tissu (ma sauveuse!)

Puis j’ai continué à errer sur le marché jusqu’à la fin sans trouver mon #10

Midi approchait, il fallait donc que je me trouve un p’tit truc à manger! Direction le camion de Pizza, je commande ma 4 fromages et je commence à parler un peu avec le pizzaiolo qui me dit que j’ai un bel appareil photo! Je lui parle alors un peu de mon projet et qu’il me manquait mon #10 et du coup je lui demande si il serait Ok! Carrément qu’il me dit 😉

Portrait Inconnu #10
Pentax 6x7 - Kodak TriX 400
Inconnu #10 – Le pizzaiolo (qui avait retiré son masque juste pour la photo)

Bonus

Puis dans les minutes d’attentes qui ont suivi, un autre inconnu est arrivé. Suivant la leçon du marché numéro 2, je me suis dit qu’un inconnu en plus ne serait pas de trop! Avec ses grands yeux bleus et son masque noir, je ne pouvais pas ne pas lui demander! Avec quelques encouragements du pizzaiolo, il a accepté, voici donc l’inconnu #11:

Portrait Inconnu #11
Pentax 6x7 - Kodak TriX 400
Inconnu #11 – L’homme au masque noir

Note:

J’ai regretté de ne pas avoir eu avec moi les tirages de la 1ère fois car j’ai revu la petite dame au manteau noir! J’aurais trop voulu lui donner sa photo! J’ai aussi recroisé la dame aux oeufs qui m’a fait un gros sourire et qui m’a dit “Aujourd’hui, je n’ai pas mon chapeau! ;-)”

Le mot de la fin

Je suis vraiment très content et très fier d’avoir pu faire cette série et j’aime vraiment le résultat mais ça me remue trop les tripes de parcourir les rues en cherchant des inconnus. Je ne sais pas comment expliquer car ce n’est pas vraiment la peur d’approcher les gens ou la peur du refus qui me bloque mais plutôt de me demander ce que les gens pensent, genre “mais qu’est-ce qu’il me veut celui là?”

C’est clair que cela ne deviendra pas une habitude et je ne le referai certainement pas si je suis seul. Par contre, en étant accompagné, pourquoi pas 😉

Et vous, avez-vous déjà essayé? Sinon, qu’est-ce qui vous retiens?


Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter pour recevoir les bons plans