Aero Ektar 178mm
Matériel

Aero Ektar 178mm et Pentax 67

Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a 2 ans, j’ai fait l’acquisition d’un Aero Ektar 178mm 2.5 pour le monter sur mon Pentax 67. J’ai été attiré par son rendu et son bokeh vraiment unique!

Cet objectif a été fabriqué par Kodak pendant la seconde guerre mondiale pour prendre des photos aériennes. Il en existe 3 versions:

  • Sans point, ce sont les versions pré-optimisation (la version que j’ai)
  • Point jaune ou “Yellow dot” qui est la version optimisée pour la lumière du jour et qui est donc maintenant la version la plus prisée des photographes.
  • Point bleu “Blue dot” qui est la version optimisée pour la vision nocturne. C’est la version la plus rare et la plus prisée des collectionneurs. Tellement rare que je ne suis même pas sûr qu’elle existe!
L’article en vidéo

Comment le monter sur le Pentax 67

J’ai très vite trouvé une façon de le monter sur mon Pentax 67 grâce aux conseils avisés de certains précurseurs au travers de groupes Facebook.

Pour monter cet Aero Ektar sur mon Pentax 67, j’ai donc utilisé les éléments suivants:

De manière générale, pour trouver du matériel argentique vous pouvez lire cet article. Maintenant, vous êtes un sacré chanceux si vous trouvez un tel objectif en brocante ou dans votre grenier!

Une fois monté, ça donne ça:

Aero Ektar 178mm et Pentax 67
Aero Ektar 178mm sur Pentax 67
Aero Ektar 178mm sur Pentax 67

Première utilisation

La première fois que j’ai utilisé ce combo, je n’ai pas été impressionné… J’irai même jusqu’à dire que j’ai été déçu!

Ce combo pèse un âne mort, vraiment pas pratique à utiliser et faire le focus avec l’hélicoïde Pentax n’est vraiment pas des plus pratique.

De plus, ce combo ne permet pas de faire le focus à l’infini (max. 20m)! Par contre la distance minimum de focus est d’environ un mètre. En cas d’utilisation pour le portrait c’est tout à fait utilisable.

Une fois que les premiers résultats sont arrivés, j’ai été assez déçu à cause d’un problème de bokeh que je ne savais pas expliquer:

Aero Ektar 178mm - problème de bokeh
Aero Ektar 178mm – problème de bokeh
Aero Ektar 178mm - problème de bokeh
Aero Ektar 178mm – problème de bokeh

Du coup, l’objectif est retourné au placard en attendant que je me penche un peu plus sur son cas.

Deuxième essai

Six mois après ma première expérience, j’ai enfin ressorti cet objectif pour faire un deuxième essai… Aïe…

C’était en plein hiver et le soleil était encore plus bas, et mes problèmes de bokeh ont été amplifiés! Les résultats obtenus étaient bien pires.

Aero Ektar 178mm – problème de bokeh v2
Aero Ektar 178mm et Pentax 67
Aero Ektar 178mm – problème de bokeh v2

De plus, en fin de séance quand j’ai voulu ranger l’objectif j’ai réussi à casser l’attache de l’hélicoïde en forçant dessus pour dévisser la bague M65. À cause du froid cette bague était bloquée et l’hélicoïde n’a pas résisté!

Du coup, j’ai tout remis au placard en attendant des jours meilleurs 😉

Troisième essai

Récemment, j’ai ressorti tout ça du placard et j’ai pris le temps de réparer l’hélicoïde. J’ai récupéré la pièce cassée sur une bague d’allonge et la réparation était vraiment très facile.

J’ai aussi enfin tilté sur mon problème de bokeh et trouvé la source potentielle de mon problème. Effectivement, dans l’hélicoïde, Pentax a placé deux caches rectangles (de la taille du capteur) et cela agissait comme un diaphragme rectangle et provoquait mon problème de bokeh. Un peu sur le même principe que sur les objectifs Lomography ou l’on peut glisser des formes pour qu’elles se reproduisent sur le bokeh.

Hélicoïde avant modification
Hélicoïde après modification

Grâce à cette modification, les résultats de mon troisième essai étaient bien plus à la hauteur de ce que j’attendais!

Enfin un résultat correct avec cet Aero Ektar 178mm et le Pentax 67
Aero Ektar 178mm sur Pentax 67 v3

La suite

Je vais enfin maintenant pouvoir l’utiliser pour faire les portraits que je rêvais de faire!

En parallèle, je vais encore essayer d’améliorer son utilisation en y montant un pare-soleil. N’ayant pas la version optimisée, cet objectif est très sensible au flare et les effets sont souvent catastrophiques.

Je vais aussi utiliser un monopod pour supporter le poids de l’objectif et me faciliter la vie pour le focus.

Au final, même si j’aime bien mon Pentax et que les résultats sont maintenant satisfaisants, je vais quand même chercher à acquérir une chambre grand format Graflex Speed Graphic qui me permettra d’exploiter le vrai potentiel de cet Aero Ektar 178mm 2.5!

© Tom White
Aero Ektar 178mm sur Speed Graphic – © Tom White

Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter pour recevoir les bons plans