Développement alternatif

Le Teanol: petit frère du Caffenol

Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est avec le Teanol que je vais faire mon développement alternatif de la semaine!

Effectivement, après le Caffenol, le Beerenol et le Vinol me voilà embarqué dans une suite de tests incroyables! Au départ, c’était vraiment de la curiosité mais je dois bien avouer que je commence à me prendre au jeu!

Cette fois, je n’ai pas utilisé de source d’inspiration directe, j’ai juste plus ou moins adapté ce que j’avais appris sur les tests précédents.

Ma recette du Teanol

Pour ce test, j’ai utilisé une Shanghai GP3 (Catlabs 80) que j’ai exposé à 100 ISO. Si vous voulez voir ce que donne la Catlabs avec un révélateur classique, c’est ici.

Teanol
Ingrédients du Teanol

Pour le thé, je suis parti sur un vieux thé noir de Chine qui traînait dans mon placard depuis des années… J’en ai fait infuser trois bonnes cuillères à café dans 600ml d’eau bouillante. J’ai laissé le thé infuser jusqu’à ce qu’il atteigne les 30/35°C puis je l’ai filtré pour en extraire 500ml.

  • 500ml de thé noir
  • 30g de Soude en cristaux – Carbonate de sodium Na2CO3
  • 10g de Vitamine C
  • 2g de sel iodé

J’ai mélangé les ingrédients dans cet ordre là. La soude s’est très bien dissoute dans le thé encore tiède! Par contre, encore une fois attention: il faut bien verser la soude dans le thé et non pas le contraire.

La vitamine C a fait un peu de mousse mais cela a disparu très vite et le mélange était vite prêt. Pas comme le vinol où j’ai du touiller pendant des heures…

Une fois que tout était prêt, j’ai mis ma GP3 dans la cuve et j’ai suivi ces étapes:

  • Un prémouillage de 5 minutes pour retirer le bleu de la Shanghai GP3
  • Développement pendant 20 minutes à 20°C. Une minute d’inversions au départ puis 10 sec toutes les minutes.
  • Un rinçage très rapide à l’eau clair
  • 1 minute dans le bain d’arrêt
  • 3 minutes dans le fixateur
  • Rinçage à l’eau claire
  • Un dernier bain dans de l’eau déminéralisée pour éviter les traces de séchage.

Je n’avais pas d’attente spécifique sur les résultats, j’ai juste croisé les doigts pour qu’il y ait quelque chose sur la pellicule! Et paf, encore gagné!!

Résultats

À la table de lumière, on peut voir que la pellicule est un peu sous développée mais cela ne gênera pas les scans et ça devrait être gérable au tirage:

Teanol et Shanghai GP3
Shanghai GP3 développée au Teanol sur la table de lumière

La prochaine fois je tenterai 25 minutes au lieu de 20 minutes. Sinon, on peut voir aussi une légère teinte de la pellicule mais toujours pas aussi fort qu’avec le Caffenol. Il y a un bon niveau de détails et les photos sont tout à fait exploitables!

Les photos

Shanghai GP3 - Teanol
Le robinet test! – Shanghai GP3 – Teanol

On peut voir sur certaines photos comme celle ci sur la gauche du robinet qu’il y a des marques inhabituelles, des petits points blanc qui viennent s’ajouter au grain de la photo

Crop de la photo du robinet pour voir les petits points blancs

Ces petits points blancs ne se retrouvent pas partout. Seulement sur une deuxième photo et c’est celle du filet de tennis.

Teanol - Shanghai GP3
Filet de tennis – Shanghai GP3 – Teanol

Les autres photos ne sont pas touchées de la même façon.

Teanol - Shanghai GP3
Double serrure – Shanghai GP3 – Teanol
Teanol - Shanghai GP3
La cabane au fond du jardin – Shanghai GP3 – Teanol
Teanol - Shanghai GP3
Petite poignée – Shanghai GP3 – Teanol
Le Casselouvre – Shanghai GP3 – Teanol
Vue sur Néran – Shanghai GP3 – Teanol
Le poisson du 2 avril – Shanghai GP3 – Teanol

Globalement, j’aime bien le rendu des photos mais je serais curieux d’essayer avec une pellicule de meilleure qualité. Elle passe très bien dans le Tmax mais avec le Teanol c’est un peu juste.

Conclusion

Le teanol est un autre développement alternatif qui peut être intéressant! En tout cas, il m’a donné une autre idée que j’ai hâte de mettre en oeuvre 😉

Faire ces expériences attise de plus en plus ma curiosité et me donne vraiment envie d’approfondir mes connaissances sur la chimie des révélateurs!

J’espère que ce petit test vous a plu et si vous avez des questions, vraiment n’hésitez pas à me contacter ou commentez sous cet article! Je ferai de mon mieux pour y répondre.

En attendant de vous lire, je vous souhaite une très bonne journée et à très bientôt!


Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter pour recevoir les bons plans