Développement

Le Vinol: encore un révélateur un peu fun!

Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour continuer sur ma lancée de révélateur un “peu folkloridrique”, je tente aujourd’hui le Vinol! Dans la même lignée que le Caffenol et le Beerenol, encore un révélateur maison très simple à fabriquer.

C’est en cherchant la recette du Caffenol que je suis tombé sur une recette un peu insolite pour développer ses pellicules avec du vin rouge au lieu du café.

Après les deux premiers essais, j’avais été étonné des résultats à la bière et un peu déçu des résultats avec le café. Le problème du café est qu’il teinte la pellicule. J’avais donc quelques réserves sur le vinol car je m’attendais aussi à une teinte de la pellicule non négligeable! Et bah, que nenni!

Pour ce test, j’ai shooté une Fomapan 100 dans mon Pentax 67 à 100 ISO.

La recette du Vinol

Cette fois, je n’ai pas eu à chercher bien loin car les recettes de Vinol ne courent pas les rues… Je suis donc parti d’une recette que j’ai trouvée sur le site de Thierry Delorraine qui m’a d’ailleurs fait découvrir tout un tas d’autres recettes alternatives!!

Les ingrédients du Galinettol

Donc ma recette finale s’appelle Le Galinettol:

  • 500ml de Vin rouge “La Galinette”
  • 75g de Soude en cristaux – Carbonate de Sodium Na2CO3
  • 6g de sel iodé
  • 8g de Vitamine C (ici en cachet effervescent)

Attention, bien verser la soude dans le vin et non pas le vin sur la soude. C’est plus stable et moins dangereux.

Pour info, j’ai utilisé de la vitamine C en comprimé effervescent car je souhaite pour ces recettes de n’utiliser que des ingrédients que je peux trouver à proximité.

J’ai mélangé les ingrédients dans cet ordre mais ma patience à atteint sa limite et j’ai abandonné l’idée de chercher à tout dissoudre…

J’ai donc versé mon révélateur dans un autre récipient pour le débarrasser du dépôt. Ce dépôt pesait 6g ! Principalement composé de soude. Le reste s’était un peu mieux dissout.

Dépôt après touillage sans fin du Vinol

Je l’ai laissé reposer le temps de mettre mon rouleau de Fomapan 100 dans la cuve.

Quand tout était prêt, j’ai procédé avec les étapes suivantes:

  • Pré-mouillage de 5 minutes pour dé-Chernobyliser la Fomapan…
  • Développement pendant 15 minutes à 20°C. Inversions pendant la première minutes puis 10 secondes toutes les minutes.
  • Rinçage à l’eau claire très rapide pour éviter de contaminer le bain d’arrêt
  • Bain d’arrêt pendant 1 minute
  • Puis bain de fixation pendant 3 minutes
  • Rinçage à l’eau claire
  • Dernier bain dans de l’eau déminéralisée pour éviter les traces de séchage.

Note: Le révélateur était très curieux à voir en sortie de cuve… Noir rougeâtre avec des bulles vertes!! Fomapan power ON !!

En tout cas, entre le rouge du vin et le vert de la Fomapan, je m’attendais à sortir un sapin de noël de la cuve! Et en fait non, c’était un cadeau de noël! Une bien agréable surprise 😉

Résultats

Voici donc ce que ça donne sur la table de lumière:

Fomapan 100 dev dans du Vinol à la table de lumière

Le développement a vraiment bien fonctionné! Il y a du contraste et les inscriptions de la pellicule sont bien lisibles.

À ma grande surprise c’est la pellicule la plus grise de mes tests avec des révélateurs maisons!

Comparison avec les autres révélateurs maisons et le Tmax

Le top aurait été de prendre la même pellicule pour tous les tests mais je n’avais pas ça en tête quand j’ai commencé avec le caffenol.

Après, c’est peut être un coup de chance car le vert de la Fomapan à été neutralisé par le rouge du vinol? Va falloir ré-essayer 😉

Les photos

La fontaine – Fomapan et vinol

La définition est vraiment très bonne et le révélateur n’a pas du tout éclaté le grain.

La vue sur Néran – Fomapan et Vinol
Fomapan 100 et vinol
Passepartout – Fomapan et vinol
Fomapan 100 et vinol
Rideau – Fomapan et vinol
Fomapan 100 et vinol
Net – Fomapan et vinol
Fomapan 100 et vinol
Le Casselouvre – Fomapan et vinol

La plage dynamique ressort vraiment bien! Du détail dans les ombres sans cramer les hautes lumières! J’aimerais réussir ça avec de la Scala!

Fomapan 100 et vinol
Un ange marteau – Fomapan et vinol
Fomapan 100 et vinol
La porte de l’ancienne prison! Fomapan et vinol

Pas très droite mais je ne m’attendais pas à autant de netteté pour une photos prise à 1/15 seconde sans trépied!! Qui a dit que ça vibrait un Pentax 67?

Fomapan 100 et vinol
La porte en face du chien pas content… Fomapan et vinol

Conclusion

J’ai vraiment été agréablement surpris par les résultats! Je n’avais même pas tenté de portrait sur cette pellicule tellement j’étais incertain de ce qui allait sortir!

Bon, ce n’est pas le révélateur le plus économe mais l’expérience était fun 😉 Le reste de la Galinette est très bien passé avec le saucisse lentille de ce midi! Attention quand même l’abus de vinol est dangereux pour la santé! Ne buvez pas le vinol!

Maintenant, je vais tâcher de pousser la curiosité un cran plus loin et essayer de comprendre pourquoi ça marche! Quel est l’élément dans le café, la bière où le vin qui fait qu’ils sont nécessaires à la recette!

J’espère que ce petit essai vous aura encore apporté des infos utiles et si vous avez un révélateur à me proposer, je suis tout ouïe!


Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter pour recevoir les bons plans