Développement

Le Caffenol: un révélateur maison

Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis un petit moment je voulais tester ce révélateur maison: Le Caffenol!

Une des raisons pour moi de faire le blog, c’est de tester de nouvelles choses pour garder les meilleures trouvailles et de les intégrer dans mon travail.

Spoiler alerte sur la conclusion: le caffenol n’est pas une de mes meilleures trouvailles 😉

Ce qui m’attirait vraiment dans ce révélateur, c’était la possibilité de trouver tous les ingrédients qui vont bien au supermarché du coin.

Ensuite, je trouvais ça sympa de “fabriquer” moi-même mon révélateur, surtout avec des produits non toxiques pour l’environment!

Les recettes de Caffenol

Au départ, j’avoue, je m’attendais à trouver une seule recette avec des temps pour les pellicules les plus connues.

Mais sur internet, ça ne se passe pas comme ça… Il existe DES recettes que chacun met à sa sauce et ou chacun met sa petite touche personnelle sur le temps de développement 😉 C’est pas non plus facile de comprendre l’intérêt des différentes recettes!! Genre entre le Caffenol C-M et le Caffenol C-M rs, la seule différence c’est la quantité de soude… On ne change rien d’autre, même pas les temps de développement 😉 En gros, c’est très facile de s’y perdre…

Il y a quand même quelques sources d’information qui peuvent aider surtout si vous parlez anglais, et si vous ne parlez pas anglais… allez sur Langonaute!

Ensuite, vous pourrez parfaitement comprendre toute l’information qui se trouve sur Caffenol-cookbook.com ou Massive Dev Chart

La recette que j’ai utilisé vient du cookbook:

Recettes de Caffenol

Si vous voulez tester de votre côté, il va falloir trouver la recette qui vous inspire le plus. Moi, j’ai choisi la C-M en version normale pas rs… J’ai pas eu un bon feeling avec le rs, moins de soude pour les mêmes résultats, je me suis dis que c’était du bleuf 😉

La pêche aux ingrédients

Pour info, il existe d’autres recettes genre Caffenol-Delta mais attention car cette page m’a fait mal à la tête… Déjà, les mesures sont données en Teaspoon… Et surtout le gros piège pour moi à été la fameuse distinction entre le “washing soda” et le “soda crystaline”. D’après cette page il faut multiplier votre quantité de soude par 2,7 si vous prenez des cristaux, ce qui serait possiblement logique en Teaspoon pour une question de volume mais pas en gramme…

Dans le doute, je suis resté loin de cette recette mais j’avais quand même gardé en tête qu’il me fallait de la poudre et pas des cristaux.

Donc, dans mon petit supermarché local, je me suis retrouvé au rayon droguerie et là c’était le drame… Lessive de soude, Soude caustique, Ammoniac de soude, Soude machin, soude truc…

Mon supermarché anglais m’a manqué terriblement à ce moment là, tout ce que je voulais c’était un pauvre paquet de “Washing Soda” facilement trouvable dans n’importe quel magasin digne de ce nom! Et bah non, pas ici, rien ne me semblait assez pur et assez en poudre, sauf la soude caustique, alors j’ai pris ça…

Puis il fallait de la vitamine C, c’est pareil, on dirait que dans le reste du monde, tu vas à l’épicerie et tu trouves des pots de 500 grammes de vitamine C pure… Bah en France, pas du tout… Tout ce que tu trouves c’est des cachets à croquer ou soluble qui contiennent au taquet de colorants et sucres truc et d’agent machin… Donc bon, j’ai pris ce que j’ai trouvé.

Le plus facile c’était le café! Au passage, j’en profite pour préciser qu’il faut du normal pas du déca. Donc voilà mon kit:

recette caffenol à ne pas faire
Mon kit caffenol (V1) – Non recommandé…

LE test du Caffenol

Pour ce test, je suis allé shooter une pellicule de Kodak Tri-X 400 avec un vieux Pentax 67 que je voulais mettre à l’épreuve car je soupçonnais un problème de rideau à 1/1000 de sec.

J’ai ensuite coupé la pellicule en deux pour développer la moitié dans du T-max (1+4) et l’autre moitié dans mon super Caffenol maison.

Résultats sur la table de lumière:

Table de lumière – Caffenol vs Tmax 1+4

Je m’attendais bien à une légère teinte de la pellicule mais pas du tout à atteindre son Dmax… J’ai donc écarté assez rapidement la piste de la fuite de lumière car là, c’était plus des fuites c’était une inondation!

Du coup, je me suis re-penché sur ma recette et sur une traduction un peu plus précise de “Washing Soda”.

Le “washing soda”, c’est du carbonate de sodium Na2CO3, pas du bicarbonate et surtout pas de l’hydroxyde de sodium (qui est notre fameuse soude caustique, à ne pas utiliser en cuisine non plus…)

Du coup, je suis retourné faire du shopping et je suis revenu avec mon nouveau kit. J’ai même du reprendre de la vitamine C car ça consomme pas mal le caffenol!

Kit Caffenol – Le bon!

Le bon test du Caffenol

Je suis donc ressorti faire une autre pellicule Tri-X 400.

En revenant, j’ai préparé ma petite potion magique en version C-M (Comme à la Maison) dans cet ordre là:

  • 600ml d’eau
  • 32g de Soude en cristaux (99,9% pur carbonate de sodium)
  • 10g de vitamine C (ce qui fait 10 comprimés, la moitié du paquet…)
  • 24g de café soluble (Qualité filtre – pas la peine d’en rajouter!)

Quelques étapes visuelles:

Étapes de mixages des ingrédients pour le caffenol

Pendant que mon Caffenol frais reposait (10 minutes), j’ai mis ma pellicule dans la cuve puis j’y ai versé le caffenol. Très important: le caffenol s’utilise frais, vous ne pouvez pas en préparer d’avance. Donc:

  • 15 minutes de développement (Commencer par une minute de retournements constant puis trois retournements toutes les minutes)
  • lavage
  • fixage pendant 3 minutes
  • lavage
  • Dernier bain d’eau déminéralisé

Résultats:

Table de lumière – Caffenol v2 vs Tmax 1+4

Sur la table de lumière, la Tri-X 400 développée au caffenol est un peu plus brune et orangée, mais ce n’est pas une surprise. Le contraste est bon et les nuances de gris sont là!

Quelques scans de la pellicule développée au Caffenol:

Caffenol maison
Les portes de St Gervais
Caffenol C-M fait maison
Sonnette à l’ancienne
Le pont
La prof d’anglais
La source

Et pour référence, la seule photo qui sera sortie du premier rouleau de Tri-X 400 et qui a été développée dans du Tmax 1+4

La source – Développée dans du Tmax 1+4 (Et en passant, l’objectif était le 135mm macro)

Ce deuxième test était donc beaucoup plus concluant! J’aime vraiment bien les résultats, les hautes lumières ont gardées des détails et les noirs ne sont pas bouchés. C’est un bon révélateur qui garde aussi le grain sous contrôle!

Mon retour sur le Caffenol

Le Caffenol c’est bien mais en fait, ça revient quand même assez cher! Il doit y avoir moyen d’optimiser pour la vitamine C, mais si je dois commander de la vitamine C sur internet, autant que je commande du Xtol!

Le deuxième petit problème, c’est que ce n’est pas facile à préparer et on doit l’utiliser frais. Donc quand on a 4 pellicules à développer, ça fait beaucoup de touillage…

Après, il reste la question de l’environnement, surtout quand on utilise du carbonate de sodium et non pas de la soude caustique… Il va vraiment devenir important pour moi de passer du temps sur cette question et de comprendre le vrai impact du Xtol. Ce serait la seule raison qui pourrait me faire changer d’avis sur le bénéfice du Caffenol.

Et vous? Vous avez déjà testé? En tout cas, avec mon reste de vitamine C, je vais regarder les recettes de Beerenol, ce sera peut être plus fun 😉


Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

5 Commentaires

  • Jean-Charles GREBILLE

    Bonjour, le résultat est impeccable ! Pour les produits, je les ai à “mon-droguiste.com”, il y a tout ce que l’on veut en quantité personalisées !
    En essayant le stand développement, j’ai par contre été très déçu du résultat, qui ressemblait au premier essai : le négatif est ressorti pratiquement tout noir et le tirage argentique impossible. “Clic argentique” sur youtube a testé également le beerenol !
    Merci pour toutes les explications
    jc

    • Thomas Domise

      Bonjour Jean-Charles!
      Merci beaucoup pour les infos et avec plaisir! J’ai bien noté pour le site “mon-droguiste.com”, ça peut effectivement servir.
      Pour le stand développement, c’était aussi avec du caffenol?
      C’est justement Clic Argentique qui m’a donné les recettes du cookbook pour le caffenol 😉 Avant de tester le beerenol je lui poserais surement quelques questions et je regarderai ses lives twitch!
      Encore merci pour le soutien et à bientôt!

  • Jean-Charles GREBILLE

    Merci pour le comentaire !
    C’était bien au caffenol, avec un retournement à 30 mn pour une durée totale de 60 mn. Il me semble qu’il y a eu un surdéveloppement et en plus, il y avait des “dégoulinures” qui correspondaient aux perforations de la pellicule 135. En revanche en faisant un développement “standart” le résultat était corect !
    A bientôt
    jc

  • JAMIE-LEE DUVIEUSART

    Super article ! Cela me donne très envie de m’y remettre!!
    J’ai de vieux argentiques mais je ne sais plus par où commencer et surtout le prix du développement la dernière fois pour une pellicule qui avait prit entièrement la lumière m’avait vidé le porte feuille. Etudiante à l’époque, je me suis sentie obligée de faire un choix.
    Ta solution pour développer façon maison me donne tellement envie de m’ y remettre 🙂
    Merci ! Moi aussi j’écris des articles mais sur le textile , rien à voir x)
    Mais du coup ça me tenait à coeur de te dire , bel article ! héhé 🙂
    et bonne continuation 😉

    • Thomas Domise

      Merci beaucoup pour ces supers encouragements! Je t’encourage vraiment à t’y remettre 😉 L’argentique a ce petit côté magique!
      J’espère à très bientôt!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter pour recevoir les bons plans