Kodak Tmax P3200
Pellicules

Test de la Kodak Tmax P3200

Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

J’ai enfin pris le temps de tester la “nouvelle” Kodak Tmax P3200. En effet, Kodak a ressorti cette pellicule en Mars 2018 après un arrêt de la production pendant 6 ans!

Pour ce test, j’ai utilisé 2 pellicules de 35mm car cette émulsion n’est pas disponible en 120 et je n’ai pas entendu d’info sur son apparition éventuelle.

La vidéo du test sur Youtube

Test avec le Mamiya C3

Pour la pellicule dans le Mamiya C3 j’ai utilisé des petits convertisseurs permettant d’installer une pellicule 35mm dans un appareil moyen format.

Installation de la 35mm dans un moyen format

J’ai choisi d’exposer cette pellicule à 1600 ISO car je voulais la développer dans le Cinestill Df96. Donc suivant les recommandations de la notice du Df96, 1600 ISO semblait être le bon choix.

Effectivement, tout c’est bien passé, voici les résultats à la table de lumière après un développement à 21°c pendant 12min avec le minimum d’agitation.

Kodak Tmax P3200
Table de lumière – Tmax 3200 @1600 dans Df96

La pellicule est encore un peu rosée mais les contrastes sont ok et le grain est beau!

3 images sont un peu sous exposées car je voulais tester les limites mais surtout je ne voulais pas descendre en dessous de 1/30s pour éviter le flou de bougé.

Voici quelques résultats:

Kodak Tmax P3200
Auto-portrait au Mamiya C3
Une des photos sous exposées mais qui sort bien finalement!
Le festival du gris 😉

Test avec l’EOS 3

Avec l’EOS 3, j’ai exposé la pellicule à 3200 ISO. J’ai voulu la tester avec un révélateur un peu plus conventionnel: le Kodak Tmax dev.

Normalement, j’utilise toujours les temps que je trouve dans Massive Dev Chart mais bizarrement les temps à 20°C n’y sont pas listé! Je me suis donc basé sur la fiche technique du Tmax P3200 et j’ai fait le développement 20°c pendant 12 min avec une dilution 1+4. Les résultats sont superbes!

Kodak Tmax P3200
Table de lumière – Tmax P3200 @3200 dans du Tmax dev

La pellicule est vraiment très bien sortie! Très beau contraste, un grain juste comme on s’y attend. Vraiment content de cette combinaison!

Voici quelques exemples:

Kodak Tmax P3200 @3200
Fabrique de masques à la chaîne
Toujours plus de masques…
Prêt à sortir!

Sur cette pellicule, j’ai aussi un peu testé “la résistance” à la sous-exposition et à la sur-exposition. J’ai fait une mesure à 3200 ISO (avec un posemètre)

Exposition à 3200 ISO
Mesure à 6400 ISO (sous-exposé 1 stop)
Mesure à 1600 ISO (sur-exposé 1 stop)

Conclusion

J’ai vraiment beaucoup aimé utiliser cette pellicule et les résultats me plaisent beaucoup!

Attention quand même à la latitude limitée du film, il est facile de saturer les blancs et des perdre toutes infos dans les noirs, mais bien exposée cette émulsion est vraiment très jolie avec un beau contraste et un grain magnifique!

J’ai surtout beaucoup aimé les tonalités de gris de la peau et je réutiliserai cette pellicule pour des séances de portrait sans aucune hésitation.

Combinée au révélateur Tmax cette pellicule à vraiment un excellent potentiel que j’ai hâte d’explorer plus en avant 😉

J’espère que vous aurez trouvé ici des infos utiles et si vous avez des questions, j’y répondrai avec plaisir! A bientôt et bonnes photos.


Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Participez au tirage au sort pour gagner une pellicule