Pellicules

Test de la Lomochrome Metropolis

Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin 2019, Lomography a sorti une toute nouvelle pellicule couleur à développer en chimie C41, la Lomochrome Metropolis!

Avec une tonalité bien particulière, une désaturation prononcée et une flexibilité sur l’exposition, elle n’a pas d’égale!

J’ai mis du temps à me décider à faire ce test car je voulais trouver le sujet parfait. Le problème, c’est que j’ai eu maintes opportunités et je n’ai jamais sauté sur l’occasion.

Mais là, j’avais une idée supplémentaire très spéciale pour ce test… Dans Lomochrome, il y a Chrome et Chrome est synonyme de diapo chez tous les fabricants! Fujichrome, Ektachrome, Kodachrome, Retrochrome, Agfachrome, Anscochrome, VarioChrome, Ferrania Solaris Chrome, etc, etc…

Dans mes recherches, seule la Verichrome était une noir et blanc, toutes les autres Chromes (et il y en a à la pelle) sont des diapos! Du coup, ça m’étonnait que personne n’ait tenté la Metropolis dans la chimie E6… Comme j’ai enfin entamé mon Kit E6 Bellini, j’ai sauté sur l’occasion!

Le test avec développement E6

En plus de la confusion due au nom “Lomochrome”, beaucoup de tests ou revues parlent du look spécifique de cette pellicule en la comparant à de la diapo en traitement croisé. Je m’attendais donc à trouver véritablement de belles diapos genre Sensia 200 ou Provia 400X (à cause de la teinte verte en C41) en faisant ce test!

Kit de test de la Lomochrome Metropolis

J’ai donc pris mon Pentax 67 et un rouleau de 120 de Lomochrome Metropolis et j’ai fait une petite balade dans les environs. En traitement croisé, il faut se méfier de l’exposition et pour la diapo, il faut plutôt être juste… J’ai donc exposé à plusieurs ISO pour savoir lequel serait le bon entre 100 ISO et 800 ISO.

Voici le résultat sur la table de lumière:

Metropolis développée en chimie E6

J’étais aussi vert que mes diapos 😉 Entre le prix de la pellicule, le développement interminable et le résultat grandiose, mon âme de testeur en a pris un coup!

Voici une photo quand même pour vous montrer que “tout n’est pas perdu”! Mais, là maintenant, je n’ai pas de projet pour ce combo 😉 Même si je devais photographier Hulk je ne prendrais pas cette pellicule car il est déjà vert!

L’Ami 8 menthe à l’eau – Lomochrome Metropolis dev en E6

C’est presque mignon! J’ai quand même fini par craquer et j’ai demandé à Lomography si on pouvait développer cette Metropolis en E6. Ils m’ont gentiment répondu que l’on pouvait toujours essayer et ils m’ont même envoyé un exemple. Bien fait pour moi, j’aurais dû leur demander avant! J’aurais su que ce n’était pas la peine 😉 Par contre, pas d’indice sur le pourquoi du Chrome qui est lié à la diapo chez tout le monde sauf chez eux.

Le test avec développement C41

Passons aux choses sérieuses maintenant!

On reprend presque les mêmes et on recommence! Un autre rouleau de Metropolis, le Pentax 67, une petite balade dans les environs et hop.

De retour à la maison, j’ai ce coup-ci fait le développement dans le Kit Téténal C41 – Dev terminé en 8 minutes! Un jeu d’enfant à coté du kit E6 😉

J’en profite pour dire que la mise en spire est très facile, et la pellicule se scelle avec un petit auto-collant (Kudos pour Lomo).

Après séchage, voici ce que ça donne sur la table de lumière:

Lomochrome Metropolis dev au C41 – Table de lumière

C’est toujours un peu vert mais c’est quand même carrément mieux! 😉

J’ai aussi testé plusieurs ISO pour voir la différence d’effet.

Pour scanner, j’ai fait comme d’habitude sauf que le masque était vert au lieu d’être orange.

Les photos

Lomochrome Metropolis
Les porteurs de St Jacques de Compostelle – Lomochrome Metropolis 200 ISO – C41

J’ai scanné comme d’habitude mais les couleurs ne le sont pas… Et comme j’avais encore la menthe de l’E6 dans les yeux mon premier scan ressemblait à ça:

Les porteurs verts…

Je préfère vraiment la deuxième version mais les interprétations peuvent être diverses et variées!

Lomochrome Metropolis
L’ami 8 qui n’est plus menthe à l’eau – Lomochrome Metropolis 400 ISO – C41

L’effet sur les couleurs est vraiment unique! J’aime beaucoup les résultats.

Lomochrome Metropolis
Le tracto-pelle – Lomochrome Metropolis 400 ISO – C41
Lomochrome Metropolis
Le tracto-pelle – Lomochrome Metropolis 100 ISO – C41

L’effet n’est pas vraiment plus fort à 400 ISO par contre, j’ai dû un peu plus jouer sur l’histogramme de la photo à 100 ISO pour obtenir quelque chose. La photo à 400 ISO était plus facile à convertir.

Lomochrome Metropolis
Encore le pont – Lomochrome Metropolis 200 ISO – C41
L’ami 8 – Lomochrome Metropolis 400 ISO – C41

En étant sous exposé le grain commence quand même à être bien voyant mais ça passe!

Lomochrome Metropolis
Un bateau au sec pour des couleurs menthe à l’eau – Lomochrome Metropolis 200 ISO – C41
Lomochrome Metropolis
St Gervais – Lomochrome Metropolis 200 ISO – C41

Les couleurs sont uniques et le rendu est vraiment intéressant!

Conclusion

La Lomochrome n’a de chrome que le nom mais développé en C41, elle est vraiment unique et super intéressante!

J’aime particulièrement le rendu et elle est relativement simple à scanner. Je me contenterai de l’utiliser entre 200 et 400 ISO.

J’espère que ce petit test vous aura servi! Et en tout cas, si vous aviez l’idée lumineuse de faire un traitement croisé en E6, maintenant vous savez à quoi vous attendre 😉

Petit bonus: Nicolas, un abonné Instagram m’a soumis une idée vraiment intéressante, cette pellicule pourrait faire une bonne base de “Greenscale”, c’est comme de la redscale mais en vert!

Voili, voilou, à très bientôt!


Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter pour recevoir les bons plans