Pellicules

Test de la Kodak Ektachrome 100

Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin 2018, Kodak a ressorti son Ektachrome 100 au format 135 en même temps que la Tmax 3200. Le format 120 est arrivé un peu plus tard en 2019!

C’était vraiment une très bonne nouvelle car les seules diapos sur le marché étaient les Fuji. Et comme Fuji arrête ses pellicules une par une même quand elles sont très bien, on aurait fini par se retrouver sans diapos.

Il y a bien Ferrania qui a voulu rentrer dans la ronde mais malheureusement, leur diapo couleur s’est transformée en négatif noir et blanc quand ils ont ranimés leur pellicule ciné, la P30.

Mais revenons à notre Kodak Ektachrome, c’est donc dans son format 120 que je l’ai testée.

Déroulement du test de la Kodak Ektachrome 100

L’ektachrome est une pellicule qui aime la belle lumière. J’ai donc attendu une belle journée avec un ciel bien bleu pour pouvoir la tester sous son meilleur jour!

Hier, toutes les conditions étaient réunies, j’ai donc chargé mon Pentax 67 et je suis parti en vadrouille dans les environs.

Rien à signaler pour la mise en place. Le papier de protection est de la même qualité un peu trop rigide que la Portra 400 ou la Tri-X 400 mais ce n’est pas un gros problème.

Le shoot s’est très bien passé, j’ai vraiment fait très attention à la mesure de la lumière car la diapo ne tolère pas du tout les erreurs d’exposition.

Une fois terminé, la languette s’est coincée dans le mécanisme de mon Pentax, j’ai dû ouvrir le boitier pour finir d’enrouler le dernier centimètre de papier de protection et j’ai scellé la pellicule grâce à l’horrible languette à léchouiller… J’ai hâte que Kodak se décide enfin à changer ça! Même Lomo a maintenant un petit auto-collant.

Après ça, je l’ai mise en cuve pour le développement, et rien à signaler non plus, tout s’est bien passé! J’ai ensuite développé la pellicule en E6 grâce au Kit Bellini.

Les résultats

Tout d’abord, voyons ce que ça donne à la table de lumière:

Kodak Ektachrome 100 à la table de lumière

En toute honnêteté, la table de lumière pour les diapos, c’est mon étape préférée! C’est tellement beau, il y a tellement à voir. J’ai redécouvert ce plaisir pour la couleur et j’ai découvert ce plaisir pour le noir et blanc très récemment avec la Scala!

Les bleus et les rouges sont vraiment magnifiques. Il y a une intensité incroyable dans les couleurs, c’est un vrai régal pour les yeux!

Les diapos sont vraiment très faciles à scanner mais le résultat n’est vraiment pas aussi satisfaisant que de voir les diapos en vrai! Il va falloir aussi que je me mette à la recherche d’un projecteur 67…

Les photos

Kodak Ektachrome 100
Le rouge – Ektachrome 100
Kodak Ektachrome 100
Passe-partout est rouge!! – Ektachrome 100
Kodak Ektachrome 100
Le ciel bleu profond – Ektachrome 100

Comme je le disais plus haut, les rouges et les bleus sont un vrai régal pour les yeux!

Kodak Ektachrome 100
Le pont sur la Mare pris depuis l’autre pont sur la mare – Ektachrome 100

Le niveau de détails est saisissant!

Kodak Ektachrome 100
Encore un autre pont sur la Mare – Ektachrome 100
Les ruines du château de Néran – Ektachrome 100
La porte 12 – Ektachrome 100

Même quand il n’y a pas de rouge ou de bleu, les couleurs restent belles 😉

Kodak Ektachrome 100
Encore plus de portes – Ektachrome 100

Sur cette photo, il est possible de voir les limitations de latitude de l’ektachrome. Le bas de la porte n’était pas sous la même lumière et la diapo devient vite beaucoup plus sombre.

Par contre, pour les amateurs de pose longue, pas besoin de correction de réciprocité jusqu’a 10 secondes! Ensuite, Kodak ne donne pas d’info…

Kodak Ektachrome 100
Sman, notre boulangère! Ektachrome 100

L’Ektachrome a des couleurs vives comme l’Ektar 100 et je n’irais pas naturellement vers cette pellicule pour les portraits mais quand la lumière est belle, les portraits sont beaux aussi! Merci Sman pour t’être prêtée au jeux!

Conclusion

L’Ektachrome est vraiment une superbe pellicule! Les couleurs sont vraiment un délice pour les yeux.

Cinestill à développé un Kit E6 pour développer l’Ektachrome et je serais vraiment curieux de l’essayer car il y a trois variantes de révélateurs pour influencer les résultats et ils me tentent tous! Il est aussi bien plus simple que le kit Bellini que j’ai essayé 😉

L’Ektachrome reste quand même un produit de luxe avec ces 13€ en 120 et 17€ en 135 par pellicule et son développement moins commun. Par contre, utilisé dans les bonnes conditions, les résultats sont vraiment magnifiques!

Il faut aussi penser au but final car la diapo est vraiment faite pour être projetée plutôt qu’imprimée même si l’un n’empêche pas l’autre.

En tout cas, j’ai plusieurs idées de projets pour lesquels l’Ektachrome sera très bénéfique, notamment dans son format 135 car plus facile à projeter 😉

J’espère que cela aura aiguisé votre curiosité et j’espère que cela vous aura convaincu d’essayer juste pour au moins voir une pellicule diapo développée!


Vous avez aimé? N'hésitez pas à partager!
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter pour recevoir les bons plans